Types construits

Les types de données dits « simples » sont :

  • int (nombres entiers) ;
  • float (nombres flottants) ;
  • bool (booléens) ;
  • str (chaîne de caractères).

Ces types simples ne sont plus suffisants si nous avons besoin de garder en mémoire un grand nombre de valeurs.

Exemple : pour mémoriser 100 nombres, il n’est pas raisonnable de les mémoriser chacun dans une variable différente :

a1 = 12
a2 = 54
a3 = -9
...

comment accéder  au ième nombre ? si je supprime le nième, quel rang aura le pième ? comment les trier ?

 

D’autre part,  si l’on souhaite manipuler des valeurs au sein d’une unique entité, il faudrait pouvoir les regrouper.

Exemple : pour représenter les coordonnées d’un unique point dans l’espace, il faut trois valeurs (x, y, z) de type float, il faudrait les regrouper dans un unique « conteneur ».

 

L’objectif est donc de construire un type de données capable de contenir plusieurs valeurs.

 

Ceci amène à la construction d’objets conteneurs capables de contenir plusieurs objets, simples ou eux-même construits.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.