Systèmes d’exploitation

Un système d’exploitation (ou OS pour Operating System) est un ensemble de programmes permettant de gérer l’ordinateur :

  • du point de vue utilisateur:
    • Gérer le matériel
    • Exécuter les autres programmes
    • Fournir une interface homme-machine
  • du point de vue logiciel
    • Fournir des services basiques : allouer de la mémoire, lire un fichier, etc.
    • Abstraire le matériel (= fournir des services communs pour tous les matériels)
    • Garantir la sécurité de l’ordinateur

Le système d’exploitation est un intermédiaire entre les logiciels d’application et le matériel.

 

 

Il dirige l’utilisation des ressources d’un ordinateur par des logiciels applicatifs :

Il reçoit des demandes d’utilisation des ressources de l’ordinateur — ressources de stockage des mémoires (par exemple des accès à la mémoire vive, aux disques durs), ressources de calcul du processeur central, ressources de communication vers des périphériques (pour parfois demander des ressources de calcul au GPU par exemple ou tout autre carte d’extension) ou via le réseau — de la part des logiciels applicatifs.

Le système d’exploitation gère les demandes ainsi que les ressources nécessaires, évitant les interférences entre les logiciels.

Le système d’exploitation est un logiciel, le deuxième après le firmware et le principal programme exécuté lors de la mise en marche de l’ordinateur, le premier étant le programme d’amorçage (en anglais bootloader).

 

Un peu d'histoire ...
  • MS-DOS : 1980
  • MS Windows
    • Jusqu’à Windows 3.11 (1993) : interface graphique sur MS-DOS
    • À partir de Windows 95 : Windows est indépendant de MS-DOS (complètement avec NT)
  • Unix : 1969 (écrit en ASM, puis en B, puis en C), successeur de Multics
    • FreeBSD, NetBSD, OpenBSD, GNU/Linux, etc.
  • MAC OS : 1984 (devenu Unix en 2001)
  • GNU/Linux : 1991, successeur de Minix

 

UNIX

Le système UNIX est un système dit « propriétaire » (certaines personnes disent « privateur »), c’est-à-dire un système non libre.

 

GNU/Linux

Un peu d'histoire ...

Tux : la mascotte de Linux

En 1991, un étudiant finlandais, Linus Torvalds, décide de créer un clone libre d’UNIX en ne partant de rien (on dit « from scratch » en anglais) puisque le code source d’UNIX n’est pas public. Ce clone d’UNIX va s’appeler Linux (Linus+UNIX).

GNU/Linux est un système d’exploitation unix-like : il possède les même fonctionnalités qu’Unix (selon la norme POSIX), mais implémentées différemment.

Il s’agit d’un OS libre : l’utilisation, l’étude et la modification sont autorisées techniquement et légalement.

Distribution = noyau Linux + utilitaires GNU

Exemples : Ubuntu, Red Hat, Fedora, Slackware, Debian, Gentoo, Mandriva, SUSE, ArchLinux, etc.

 

Composants du noyau

  • Gestion de la mémoire
  • Gestion des processus
  • Gestion du système de fichiers
  • Gestion des entrées/sorties

 

Utilitaires

Dans la plupart des distributions, on trouve les utilitaires suivants :

  • Gestionnaire de packages
    exemple : gestion des .rpm, .deb, etc.
  • Gestionnaire de fenêtres (window manager)
    exemple : X11 (ou X)
  • Environnement de bureau
    exemple : Gnome, KDE, etc.
  • Autres outils (développement, bureautique, etc.)

 

Microsoft Windows

Un peu d'histoire ...

Microsoft a été créée par Bill Gates et Paul Allen en 1975.

Microsoft est surtout connue pour son système d’exploitation Windows. Windows est un système d’exploitation « propriétaire », la première version de Windows date 1983, mais à cette date Windows n’est qu’un ajout sur un autre système d’exploitation nommé MS-DOS.

Aujourd’hui Windows reste le système d’exploitation le plus utilisé au monde sur les ordinateurs grand public, il faut dire que l’achat de Windows est quasiment imposé lorsque l’on achète un ordinateur dans le commerce, car oui, quand vous achetez un ordinateur neuf, une partie de la somme que vous versez termine dans les poches de Microsoft. Il est possible de se faire rembourser la licence Windows, mais cette opération est relativement complexe.

 

Manipulation d’un OS

Types d’IHM

  • Textuelle,
    exemple : MS-DOS, terminal (Unix ou GNU/Linux)
  • Graphique,
    exemple : Windows, KDE ou Gnome (Unix ou GNU/Linux)

Terminal Windows, appelé Invite de commande (cmd.exe)

Terminal et shell

  • Terminal = fenêtre graphique exécutant un shell
  • Shell = programme interactif permettant d’exécuter des commandes

Avantages du shell :

  • Permet de réaliser facilement des tâches complexes
  • Permet de lancer rapidement des tâches
  • Les utilitaires sont conçus pour être lancés en shell
  • Les formats de fichiers sont conçus pour être manipulés facilement (formats texte)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code